"Les reines du shopping" : Cristina Cordula annonce plusieurs nouveautés "plus pêchues"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Huit ans de présence à l'antenne, et des audiences qui ne déclinent pas. L'émission Les reines du shopping rythment chaque jour de la semaine les fins d'après-midi de M6. À la tête de ce concours de shopping, l'ancienne mannequin Cristina CordulaLes reines du shopping débute lundi une semaine spéciale Miss France, où les gagnantes du concours de beauté s'affrontent sur le thème "Oser la transparence". Cette semaine thématique s'inscrit dans une stratégie de renouvellement de l'émission, comme l'explique Cristina Cordula dans Culture Médias

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Le concours de shopping, c'est la base. Mais nous, on change. On ne met à l'antenne que des émissions inédites", indique la présentatrice au micro d'Europe 1. "Il y aura par exemple prochainement une émission 'Qui peut battre Cristina ?'. C'est-à-dire que je participe à l'émission au même niveau que les candidates. C'est même pire pour moi, parce que j'ai moins de sous et moins de temps qu'elles."

Matches à trois et jeu en famille

"On apporte toujours des nouveautés, mais aussi des mécanismes de jeu que les gens n'ont jamais vus", poursuit Cristina Cordula. "Il va bientôt y avoir des matches à trois, avec tous les jours des thèmes différents. Normalement, l'émission commence le lundi et finit le vendredi avec un seul thème. Alors que là, il y a une nouvelle compétition tous les jours, avec un nouveau thème et trois filles...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles