“Les reines de l’insulte” : Valérie Trierweiler et Karine se lâchent contre Valentin dans Pékin Express, les internautes excédés

Patrick ROBERT/M6

La demi-finale de Pékin Express, duos de choc a démarré sur les chapeaux de roue ce mercredi 3 août sur M6. Dès les premières secondes de la première course, en voyant Rachel et Valentin être les premiers à trouver une voiture, Valérie Trierweiler a demandé à haute voix : "On a le droit de les empêcher ?". Mais quelques minutes plus tard, quand Valentin les a croisées sur le mauvais chemin et leur a dit de continuer pour les induire en erreur, les deux amies ont très mal réagi.

"Il nous a laissé descendre, le salaud !", s'est exclamée Valérie Trierweiler. "L'enfoiré !", a lâché de son côté Karine. "C'était carrément pas fair play, ça révèle à ce moment-là sa personnalité", a commenté l'ancienne Première dame. "Et sa rage de gagner quitte à mettre la tête sous l'eau aux autres", a ajouté sa binôme. "Je me dis, il n'aurait pas fallu être sur le Titanic avec lui". "Jamais je ne ferais ça, jamais !", s'est indignée Karine. Plus tard, elle a désigné Valentin comme leur "cible". "On va les niquer !", s'est amusée sa partenaire de jeu. Lorsque les deux duos se sont à nouveau croisés sur la route suivante, toujours lors de la première course, Karine n'a pas apprécié qu'il s'éloigne pour intercepter les voitures plus rapidement. "Putain, c*nnard !", s'est-elle exclamée.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles