Comme des reines (France 2) - Bernard Campan face à sa propre fille dans l'enfer de la prostitution : "La scène s’annonçait épouvantable à jouer, m...

© Yonathan KELLERMAN Scarlett Production - FTV

Qui est Jean-Philippe, votre personnage ?

Bernard Campan : C’est un homme dont la fille, Louise (jouée par Nina Louise, ndlr) se livre à la prostitution via Internet. Il est à sa recherche, déterminé à la ramener. C’est un homme courageux, un héros du quotidien, discret et vulnérable.

Comment expliquer que Louise, qui a des parents aimants et à l’aise matériellement, puisse s’adonner à la prostitution ?

De nombreux adolescents ont envie de s’émanciper très vite. Pour eux, être adulte signifie être autonome financièrement, pouvoir se payer des articles de luxe… Même si Louise est issue de la classe moyenne, elle n’échappe pas à cet attrait pour l’argent facile.

Avant de tourner ce téléfilm, aviez-vous connaissance de ce phénomène ?

Je ne soupçonnais pas son ampleur. Ça touche toutes les couches de la société. Et les raisons sont multiples : il y a la banalisation de la pornographie, l’influence des réseaux sociaux, l’isolement des gamins, qui se coupent du tissu familial, l’appât du gain… Ce téléfilm ne parle pas seulement de la prostitution, il révèle aussi l’état d’une société en crise et en manque de valeurs.

À lire également

Les Inconnus : cette nouvelle information de taille sur leur p...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles