La reine Noor dans la tourmente : cet "ami" milliardaire dont l'aide ne sera pas du luxe

·1 min de lecture

Elle n'est pas du genre à se taire, ni à regretter ses mots. Privilège de reine, peut-être. Encore faudrait-il pour Noor, veuve du roi Hussein de Jordanie, que sa légitimité à s'exprimer soit reconnue par l'actuel couple régnant, Abdallah II et Rania avec lesquels les relations sont tendues depuis 30 ans. A la mort de son père en 1999, le fils aîné d'Hussein a assis son pouvoir, ceux de son épouse et de sa descendance aussi. Quitte à revenir sur un engagement : faire de son demi-frère cadet, le prince Hamzah né du quatrième mariage du roi Hussein avec l'Américaine Lisa Najeeb Halaby alias Noor, son successeur. Ce 5 avril, après avoir été soupçonné de tentative de putsch et assigné à domicile, l'ancien prince héritier a dû signer une lettre d'allégeance à son frère aîné. Dans la foulée, le ministère de la Justice jordanien a formellement interdit que son sort soit davantage discuté dans les médias du pays. Affaire presque close... sauf pour Noor.

L’ancienne reine, qui vit aujourd’hui entre le royaume, Londres et les Etats-Unis, ne s’est pas seulement indignée de l’immobilisation de son fils. Via son compte Twitter, elle a également relayé l’étonnement de certains face au silence imposé au sujet du prince Hamzah. Geste risqué. Il n'y a pas que chez les Windsor qu'on goûte peu aux fuites. Dans la famille royale jordanienne recomposée et décomposée au gré des mariages et des brouilles, tout le monde s’est rallié à Abdallah et Rania. Dans un tweet rapidement supprimé, la princesse Fyral, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Johnny Hallyday arrêté par la police : Adeline Blondieau dévoile une photo étonnante
Märtha Louise de Norvège sur les pas de Meghan et Harry : grand chambardement en vue...
Pourquoi Elisabeth Depardieu s'est sentie "coupable" à la mort de son fils Guillaume
VIDEO - Steevy Boulay charge Loana : "Je ne veux plus en entendre parler !"
Barbara Pompili dans Top Chef : sa fille y est pour beaucoup !