La reine Elizabeth II va manquer le Derby d'Epsom pour son Jubilé

Alors que le reine Elizabeth II fête actuellement son Jubilé de platine, qui marque ses 70 ans sur le trône du Royaume-Uni et du Commonwealth, elle manquera la prestigieuse course hippique du Derby d'Epsom, un rendez-vous auquel elle est d'ordinaire extrêmement fidèle (photo d'archive prise en juin 2018 au derby d'Epsom). (Photo: Samir Hussein / WireImage / Getty Images)
Alors que le reine Elizabeth II fête actuellement son Jubilé de platine, qui marque ses 70 ans sur le trône du Royaume-Uni et du Commonwealth, elle manquera la prestigieuse course hippique du Derby d'Epsom, un rendez-vous auquel elle est d'ordinaire extrêmement fidèle (photo d'archive prise en juin 2018 au derby d'Epsom). (Photo: Samir Hussein / WireImage / Getty Images)

Alors que le reine Elizabeth II fête actuellement son Jubilé de platine, qui marque ses 70 ans sur le trône du Royaume-Uni et du Commonwealth, elle manquera la prestigieuse course hippique du Derby d'Epsom, un rendez-vous auquel elle est d'ordinaire extrêmement fidèle (photo d'archive prise en juin 2018 au derby d'Epsom). (Photo: Samir Hussein / WireImage / Getty Images)

TÊTES COURONNÉES - Ce n’était pas l’événement le plus marquant du weekend, mais il lui tenait tout particulièrement à cœur. Vendredi 3 juin, au soir du deuxième jour du Jubilé de platine d’Elizabeth II, les services du palais de Buckingham ont annoncé que la reine du Royaume-Uni et du Commonwealth ne prendrait pas part au Derby d’Epsom, une prestigieuse réunion hippique.

Une absence symbolique pour une monarque qui depuis son couronnement n’a été absente qu’à trois reprises de cette course, disputée depuis la fin du XVIIIe siècle et qui fait partie d’un triptyque extrêmement prisé outre-Manche, la “Triple couronne”.

En comptant cette édition 2022, la reine Elizabeth II n'a raté que trois fois le Derby d'Espom, très prestigieuse réunion hippique (photo d'archive prise en 1974). (Photo: Roger Jackson / Central Press / Getty Images)
En comptant cette édition 2022, la reine Elizabeth II n'a raté que trois fois le Derby d'Espom, très prestigieuse réunion hippique (photo d'archive prise en 1974). (Photo: Roger Jackson / Central Press / Getty Images)

En comptant cette édition 2022, la reine Elizabeth II n'a raté que trois fois le Derby d'Espom, très prestigieuse réunion hippique (photo d'archive prise en 1974). (Photo: Roger Jackson / Central Press / Getty Images)

Dans un communiqué qui ne s’étend guère sur les raisons de l’absence d’Elizabeth II -même si sa santé doit probablement jouer un rôle-, le palais de Buckingham précise toutefois que la reine sera représentée par sa fille Anne. La monarque, elle, se contentera de regarder la course à la télévision depuis le château de Windsor.

Elle sera tout de même mise à l’honneur

Car le Derby d’Epsom est loin d’être anodin pour la grande passionnée de chevaux qu’est Elizabeth II, qui rêve de voir l’un de ses chevaux s’y imposer, ce qui n’est encore jamais arrivé (en 1953, deux jours après son couronnement, l’un de ses chevaux s’était classé deuxième). Et ce ne sera pas pour cette année, qui marque ses 70 ans sur le trône du Royaume-Uni et du Commonwealth, depuis que l’on sait que “Just Fine”, son dernier cheval encore en lice a été retiré de la liste de départ.

Grande propriétaire de chevaux, Elizabeth II n'a jamais remporté le Derby d'Epsom (photo d'archive prise en juin 1988). (Photo: MSI / Mirrorpix / Getty Images)
Grande propriétaire de chevaux, Elizabeth II n'a jamais remporté le Derby d'Epsom (photo d'archive prise en juin 1988). (Photo: MSI / Mirrorpix / Getty Images)

Grande propriétaire de chevaux, Elizabeth II n'a jamais remporté le Derby d'Epsom (photo d'archive prise en juin 1988). (Photo: MSI / Mirrorpix / Getty Images)

La reine sera toutefois au cœur de ce grand rendez-vous hippique, malgré son absence. Il est effectivement prévu que des dizaines de jockeys ayant monté ses chevaux forment une haie d’honneur pour lui rende hommage et que plusieurs de ses chevaux “retraités” défilent devant les tribunes bondées de l’hippodrome situé au sud-ouest de Londres.

Par ailleurs, le célèbre jockey Lester Piggott, neuf fois vainqueur du Derby (et montant le cheval d’Elizabeth II arrivé deuxième en 1953), décédé il y a une semaine sera aussi honoré. En 2019, c’est la souveraine qui avait en personne inauguré une statue lui rendant hommage à l’hippodrome d’Epsom.

À voir également sur le HuffPost: Au jubilé de la reine Elizabeth, le prince Louis a visiblement peu aimé le spectacle

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles