La reine d’Angleterre envisage d’engager un « chef de la diversité »

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La reine Elizabeth II envisage d'engager un « chef de la diversité ».
La reine Elizabeth II envisage d'engager un « chef de la diversité ».

La famille royale d'Angleterre a été ébranlée par les accusations de racisme du prince Harry et de Meghan Markle. À tel point que la reine Elizabeth II envisagerait d'engager à Buckingham Palace un « chef de la diversité » pour promouvoir les minorités au sein de son institution et au sommet de l'État. « La diversité a toujours été une question prise très au sérieux par les différentes maisons royales », a précisé une source proche de la royauté sur CNN, indiquant qu'il y avait toujours matière à « s'améliorer » et que nommer un « chef de la diversité » était une piste étudiée.

Le prince Harry et Meghan Markle ont révélé, le dimanche 7 mars dernier, que, lors de la grossesse de la duchesse de Sussex, une personne au sein de la famille royale s'était inquiétée de la couleur de peau qu'aurait Archie à la naissance. Il a rapidement été confirmé qu'il ne s'agissait ni de la reine ni du prince Philip. Le prince William a par la suite défendu les siens : « Nous ne sommes pas du tout une famille raciste. »

La reine déterminée à redorer son image

De son côté, la reine Elizabeth II avait déclaré que ces accusations de racisme étaient « préoccupantes » et que l'affaire allait être traitée « en privé ».

À LIRE AUSSIBern juge le prince Harry « terriblement pathétique » et étrille les Sussex

Si cette histoire en particulier est de l'ordre de l'intime, la monarque entend redorer l'image de la famille royale en faisant de la promotion de la diversité une priorité. Plusieurs [...] Lire la suite