“La reine le détestait” : cette célèbre personnalité politique qu'Elizabeth II ne supportait pas

Le 8 septembre dernier, la reine tirait sa révérence, après 70 ans de règne. Le Royaume-Uni, en deuil, a fait ses adieux à sa monarque ce lundi, sous les yeux de milliards de (télé)spectateurs parmi lesquels de nombreuses personnalités artistiques et politiques. Ainsi, plusieurs acteurs et chefs d'Etat avaient fait le déplacement, à l'instar de Daniel Craig, Helen Mirren, Joe Biden ou encore Emmanuel Macron. Si d'anciens leaders étaient présents à la cérémonie, comme Beatrix, l'ex-reine des Pays Bas, ou Juan Carlos Ier, l'ancien roi d'Espagne, ce n'était pas le cas dans tous les pays. Donald Trump, notamment, était aux abonnés absents, et à en croire les propos de Bertrand Deckers dans TPMP ce mardi, l'ancien président des Etats-Unis n'avait probablement pas reçu de carton d'invitation. "La reine le détestait", a expliqué le journaliste, avant d'ajouter : "les rapports avec Donald Trump sont très très mauvais". Intrigué, Cyril Hanouna a souhaité en savoir plus sur les raisons de cette antipathie. "C'est un grossier personnage, il n'a aucune éducation", a alors lancé Bertrand Deckers. "Il a osé venir avec son hélicoptère en 2018 sur le gazon de Buckingham Palace (...) Et la reine redoutait ses opinions politiques, au point qu'elle s'était parée de cette fameuse parure de rubis et elle a ostensiblement, devant les photographes, caressé sa parure - je me demandais pourquoi - et en réalité, c'est parce que le rubis repousse les forces du mal".

Obsèques

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Harry et Meghan : après les obsèques de la Reine, révélations sur leurs futurs plans
Mort d'Elizabeth II : quelques uns de ses derniers mots dévoilés
Elizabeth II : pourquoi elle parlait en français lorsqu'elle se disputait avec son époux, le prince Philip
Charles III : qui était Lady Dale Elizabeth Tryon, sa maîtresse suicidaire qui a raté sa mort ?
Charles III : la soeur de son prétendu fils caché lance un pavé dans la mare