Non, la Reine Élisabeth II n'a pas l'intention de prendre sa retraite à 95 ans

La reine Elisabeth II de Grande-Bretagne visite le nouveau siège de la Royal Philatelic Society à Londres le mardi 26 novembre 2019. (Tolga Akmen / Piscine via AP) (Photo: ASSOCIATED PRESS)

ROYAUME-UNI - Il semble que le prince Charles doive encore attendre pour succéder à sa mère sur le trône. La reine Elisabeth II, actuellement âgée de 93 ans, ne démissionnera pas à ses 95 ans, a confirmé le bureau de Charles à People ces derniers jours, après de nombreuses rumeurs suggérant un départ prochain de la souveraine.

“Il n’y a aucun plan pour un remplacement à l’âge de 95 ans - ou à tout autre âge”, a déclaré un porte-parole. Le HuffPost britannique a demandé des commentaires supplémentaires, sans réponse pour le moment.

Une rumeur venue d’un proche de la famille royale

Ce démenti intervient après plusieurs articles, jusque dans la presse internationale, supposant que la reine prendrait une retraite - bien méritée diront certains - à l’âge de 95 ans,soit le 21 avril 2021. Cette théorie a commencé avec le livre “Charles At Seventy”, écrit People. La biographie, écrite par le journaliste spécialiste de la famille royale Robert Jobson et publiée en 2018, affirmait que la reine envisageait de se retirer, et de donner à Charles le “plein pouvoir de régner”.

“Un proche de la famille m’a dit que la reine avait longuement réfléchi à sa mort et qu’elle croyait que, si elle était encore en vie à 95 ans, elle envisagerait de transmettre le règne à Charles”, a écrit Jobson, ajoutant que “l’abdication, cependant, n’est pas envisagée”.

Kate Middleton et la reine Élisabeth II au service commémoratif au Cénotaphe à Whitehall à Londres le 10 novembre 2019. (Photo: KGC-178/STAR MAX/IPx)

Bien que la reine ne puisse pas transmettre le contrôle total, elle peut transférer le pouvoir royal à ses enfants, ses petits-enfants et leurs conjoints. Mercredi 4 décembre, la reine a par exemple fait de Kate Middleton la marraine de Family Action, qui offre soutien et ressources aux familles dans le besoin, après en avoir été elle-même la marraine pendant 65 ans.

Plus tôt cette année, la monarque a transmis deux de ses parrainages à Meghan Markle: le Théâtre national et l’Association des universités du Commonwealth, qui offre des bourses d’études et des “expériences éducatives qui changent la vie” des étudiants.

“Le prince Charles a compris qu’il allait être Prince de Galles très longtemps”

Mais la reine a toujours un emploi du temps chargé, et a effectué 283 missions au Royaume-Uni l’année dernière, selon l’ancien courtier et statisticien amateur Tim O’Donovan, qui a compté les apparitions royales depuis 1979. La même année, le prince Charles a effectué, quant à lui, 398 missions au Royaume-Uni et 109 à l’étranger.

Bien que le prince de Galles soit généralement considéré comme “l’héritier de la plus longue attente” de l’Histoire, il semble qu’il soit en paix avec sa place dans la famille royale, depuis longtemps.

“Charles a compris il y a très longtemps qu’il allait être Prince de Galles pour un moment encore”, déclarait une source anonyme à Vanity Fair en 2018. “Il a planifié sa vie en conséquence, et il n’aurait pas pu accomplir la moitié de ce qu’il a fait s’il était devenu roi plus tôt.”

À voir également sur Le HuffPost:

Trump et la Reine Elizabeth II: les erreurs de protocole qu’il devra (cette fois) éviter

LIRE AUSSI

Le mari de la reine d'Angleterre, 97 ans, sort indemne d'un spectaculaire accident de voiture

Elizabeth II fait une croix sur la fourrure animale

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.