Reims : un photo-journaliste agressé et grièvement blessé dans un quartier prioritaire

·2 min de lecture

Samedi en milieu d'après-midi, un journaliste du journal L'Union a été retrouvé gisant au sol dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il a été transféré au CHU de la ville avec un pronostic vital engagé. Les conditions de son agression restent à déterminer. Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre.

Un photo-journaliste du quotidien régional L'Union a été grièvement blessé samedi à Reims, alors qu'il "semblait couvrir des regroupements de jeunes" dans le quartier prioritaire Croix Rouge, et une enquête est ouverte pour tentative de meurtre, indiquent la préfecture et le parquet. Aux alentours de 15 heures, "un journaliste du journal L'Union a été agressé et grièvement blessé dans des circonstances encore indéterminées, mais de manière volontaire. J'ai donc ouvert une enquête pour tentative de meurtre, confiée à la sûreté départementale", a indiqué le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette.

Le photographe "a été pris en charge par le Samu et transféré au CHU de Reims, avec un pronostic vital engagé", a-t-il précisé. "Il semblerait qu'il était présent pour des raisons professionnelles et qu'il semblait couvrir des regroupements de jeunes. Le reste des circonstances est encore inconnu et mérite d'être clarifié", a poursuivi le procureur. Aucune interpellation n'est intervenue à ce stade, a-t-il ajouté.

Le journaliste "a été retrouvé au sol, aux alentours de 15h30 dans le quartier Croix Rouge, où il y avait manifestement un mouvement de jeunes. Les forces de l'ordre étaient sur place, avaient identifié des mouvements de jeunes, dont certains portaient des battes de base-ball, et des renforts avaient été appelés" pour sécuriser le quartier, a déclaré le préfet de la Marne Pierre N'Gahane.

Un quartier difficile, en proie aux affrontements

"Le quartier reste un...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :