Reims : un médecin de la police, jugé pour dix agressions sexuelles, visé par douze plaintes supplémentaires

franceinfo
L'homme doit être jugé à partir de mardi pour des agressions sur dix adjoints de sécurité.

Le médecin-inspecteur régional de la police dans le Grand Est qui comparaît mardi 14 mai à Reims pour agression sexuelle sur 10 adjoints de sécurité est également visé par 12 autres plaintes reçues à l'IGPN, a indiqué lundi le procureur de Metz à France Bleu Lorraine Nord. 22 plaintes ont donc été enregistrées, mais seuls les dossiers des 10 premières victimes seront jugés lors de ce premier procès.

Deux fois plus de plaintes après les révélations de France Bleu Lorraine Nord

L'audience a lieu mardi 14 mai à 14 heures au tribunal correctionnel de Reims pour des faits d'agression sexuelle sur 9 femmes et un homme. Tous dénoncent des gestes déplacés en visite médicale. Depuis que l'affaire a été révélée par France Bleu Lorraine Nord, 12 autres plaintes ont été reçues à l'IGPN, l'inspection régionale de la police nationale et transmises au parquet de Metz, "sous réserve que les nouveaux faits dénoncés ne soient pas prescrits, ils feront l'objet de poursuites", a précisé le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri

Âgé de 63 ans, ce médecin-inspecteur gérait le suivi médical des policiers de 10 départements du Grand Est, de Lorraine, Alsace et Champagne-Ardenne. Après les plaintes des 10 adjoints de sécurité et sa garde à vue fin janvier, l'homme a été placé sous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi