Reims: une joggeuse agressée au couteau, un homme de 23 ans interpellé

L'homme a été mis en examen dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le parquet de Reims. - FRANCOIS NASCIMBENI
L'homme a été mis en examen dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le parquet de Reims. - FRANCOIS NASCIMBENI

Sans l'intervention de deux témoins, l'issue de cette agression aurait pu être dramatique. Une femme a été attaquée au couteau le samedi 31 décembre alors qu'elle se promenait le long du canal de la Marne à Reims.

Il est aux alentours de 15h30 samedi dernier quand les policiers de Reims sont alertés par deux témoins qu'une femme vient de se faire agresser par un homme. La jeune femme faisait une marche active lorsqu'elle a croisé un homme, muni d'un couteau, qui l'a mise au sol et l'a blessée au couteau au niveau du cou.

Deux témoins se sont interposés, et devant les cris de la victime, l'auteur de l'agression a pris la fuite. Il a été interpellé à un kilomètre du lieu de l'agression, porteur d'un couteau. Il a été identifié par les deux témoins qui l'ont entendu prononcer des mots en langue étrangère au moment de son passage à l'acte.

L'homme mis en examen

Le suspect est un homme de 23 ans d'origine afghane. Présent sur le territoire depuis trois ans, selon ses déclarations, il est en situation régulière en France car détenteur d'un récépissé de demande de titre de séjour valable jusqu'au 26 janvier 2023. Déjà connu des services de police pour des faits d'injures, pour lesquels il n'avait pas été condamné, il n'est pas fiché S.

Devant les enquêteurs, le jeune homme a affirmé souffrir de maux de tête et ne pas se souvenir de l'agression. Une expertise psychiatrique n'a toutefois décelé aucune pathologie mentale. Il a été mis en examen pour "tentative de meurtre" par le magistrat chargé de l'information judiciaire ouverte lundi par le parquet de Reims. Il a été placé en détention provicoire.

La victime est elle hors de danger. Prise en charge par les deux témoins de l'agression, dont l'une est infirmière, elle a été transportée rapidement à l'hôpital. Selon les médecins, la jeune femme a eu beaucoup de chance, au regard de ses blessures au cou. Elle s'est vue délivrer une ITT de 10 jours.

Article original publié sur BFMTV.com