Il rate son arrêt de train le jour de son bac, taxi et gendarmes le conduisent à l'examen

·1 min de lecture
La SNCF lui a offert un bon de taxi de 450 euros pour se rendre à destination. (Photo d'illustration, Getty Images)

Depuis Nancy, le lycéen a été aidé tour à tour par la SNCF, un chauffeur de taxi et les gendarmes pour qu'il puisse arriver à Reims. 

Ce mardi 29 juin alors qu'il était en train de réviser pour son épreuve de baccalauréat, un jeune parisien qui devait se rendre à Reims pour y passer son épreuve de français a raté son arrêt de train et est descendu à Nancy.

Après avoir alerté un agent, la SNCF met en place un dispositif exceptionnel et lui offre un bon de taxi de 450 euros pour se rendre à destination, rapporte France Bleu.  

Une chaine de solidarité

Un taxi prend en charge le candidat paniqué par la situation. Le chauffeur fait tout pour qu'il puisse arriver à l'heure et reconnait avoir commis un excès de vitesse. "J'ai complètement oublié le code de la route, le danger que je courrais pour moi et pour les autres. Je voyais le gamin comme mon fils, c'est un sentiment familial qui primait", raconte-t-il à France Bleu. 

Le taxi est arrêté par les gendarmes dans la Marne pour excès de vitesse. Les agents se montrent alors très compréhensifs et conduisent finalement le lycéen à son lieu d'examen où il a pu arriver à l'heure. Reste à savoir si l'épreuve s'est bien passée.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles