Les regrets d’Amnesty après son rapport sur l’Ukraine

Donatella Rovera, conseillère principale d'Amnesty International pour les questions de crise, a tenu une conférence de presse après la publication du rapport sur l'Ukraine.  - Credit:DOGUKAN KESKINKILIC / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Donatella Rovera, conseillère principale d'Amnesty International pour les questions de crise, a tenu une conférence de presse après la publication du rapport sur l'Ukraine. - Credit:DOGUKAN KESKINKILIC / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Amnesty International affirme, dimanche 7 août, regretter la « colère » déclenchée par son rapport sur l'Ukraine. L'ONG avait reproché aux forces armées ukrainiennes de mettre en danger des civils. Amnesty International maintient toujours ses conclusions, qui ont provoqué la colère de Kiev.

La publication du rapport avait en outre entraîné la démission de la responsable d'Amnesty International en Ukraine, Oksana Pokaltchouk, reprochant au rapport publié le 4 août d'avoir sans le vouloir servi « la propagande russe ». Le président Volodymyr Zelensky était allé jusqu'à accuser l'ONG de « tenter d'amnistier l'État terroriste » russe, en mettant « la victime et l'agresseur d'une certaine manière sur un pied d'égalité ».

« Nous regrettons la douleur causée »

« Amnesty International regrette profondément le désarroi et la colère que notre communiqué de presse sur les tactiques de combat dans l'armée ukrainienne a provoqués », a déclaré dimanche l'ONG. Elle rappelle que sa priorité « dans ce conflit, comme dans tout autre, est de veiller à ce que les civils soient protégés ». « C'était notre seul objectif lorsque nous avons publié ce dernier rapport de recherche », poursuit Amnesty, « si nous maintenons pleinement nos conclusions, nous regrettons la douleur causée ».

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : les angles morts de l'aide humanitaire

Dans son rapport publié au terme d'une enquête de quatre mois, Amnesty a accusé l'armée ukrainienne d'établir des bases militaires da [...] Lire la suite