Régionales: Castex propose de les décaler fin juin mais à ces conditions

Romain Herreros
·Journaliste politique
·1 min de lecture
Régionales: Castex propose de les décaler fin juin mais à ces conditions
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - “S’exprimer et agir dans le cadre le plus incitatif et le plus sécurisé possible”. Ce mardi 13 avril, Jean Castex a confirmé qu’il comptait maintenir les élections régionales et départementales 2021 au mois de juin “malgré les contraintes”, mais en décalant le scrutin d’une semaine.

Le premier ministre a en effet indiqué devant l’Assemblée nationale qu’un décret en Conseil des ministres “interviendra la semaine prochaine” pour fixer le scrutin “aux 20 et 27 juin au lieu des 13 et 20 juin”, comme l’avait annoncé Richard Ferrand. “Le principe, c’est celui du maintien car l’élection est un élément majeur de la démocratie”, a justifié le chef du gouvernement.

Jean Castex a ensuite énuméré un certain nombre de “conditions” relatives à l’organisation du scrutin. Parmi elles, l’extension de l’ouverture des bureaux de vote afin d’étaler sur une période plus longue la présence des électeurs. “Les préfets seront invités à étendre les horaires des bureaux de vote, de 8 heures à 20 heures”, a déclaré Jean Castex, soulignant que cela figurait parmi les préconisations faites par plusieurs partis politiques consultés.

Tests et campagne dématérialisée

Autre condition requise, les responsables de ces bureaux de vote devront avoir réalisé un test avant de participer aux opérations. “Il pourra s’agir d’un test PCR”, “d’un test antigénique réalisé dans les 48 heures précédentes” ou alors d’un ”“autotest réalisé juste a...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.