Regardez l'intégralité du face-à-face tendu entre Emmanuel Macron et les salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens

franceinfo avec AFP et Reuters

Le face-à-face a bien eu lien, mercredi 26 avril, dans l'enceinte de l'usine avec les salariés de Whirlpool. E

mmanuel Macron, qui n'avait pas prévu de rencontrer les employés, s'est finalement rendu devant le piquet de grève du site d'Amiens, quelques heures après le passage surprise de Marine Le Pen. Celui qui est sorti en tête du premier tour de l'élection présidentielle a été sifflé et hué par certains salariés.

>> Suivez les développements du second tour de la présidentielle

Lors d'un échange vif, parfois tendu, qui a duré plus de 40 minutes et été diffusé sur la page Facebook du candidat d'En marche !, Emmanuel Macron a tenté de répondre aux questions des salariés de l'usine, bientôt délocalisée en Pologne par le géant américain de l'électroménager. "Oui, il y a quelque chose qui ne va pas", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie.

Interpellé par François Ruffin

"Je ne suis pas en train de vous dire que je suis en train de sauver vos emplois. Parce que personne ne peut le faire dignement", a poursuivi le candidat d'En marche !. "Il y a le reclassement, le PSE [plan de sauvegarde de l'emploi], les repreneurs. La formation, ce n'est pas des paroles en l'air", a-t-il affirmé.

Il a également été interpellé par le documentariste François Ruffin, auteur de Merci patron !. "La mondialisation n'est pas heureuse. Il y a une France qui se porte très bien, mais là, vous êtes au milieu de celle qui se porte mal", a notamment lancé le candidat aux législatives de la France insoumise dans la Somme.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Whirlpool : la folle journée d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen en quatre actes
Nice : les électeurs de droite hésitent
M. Le Pen : à la conquête des pécheurs
Whirlpool : qu’ont retenu les ouvriers ?
Économie, Europe, Institutions... Les programmes de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont-ils compatibles ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages