Regardez comment l’astéroïde réagit à la collision avec la sonde Dart

L’Agence spatiale italienne a rendu publiques les premières images couleur de la collision entre Dart et l’astéroïde Dimorphos. Ces images pré- et post-impact ont été acquises par les deux caméras à bord de LiciaCube, Leia (LiciaCube Explorer Imaging for Asteroid) et Luke (LiciaCube Unit Key Explorer) et elles sont complémentaires. Si Leia peut photographier avec une plus haute résolution que Luke, mais seulement en noir et blanc, la caméra Luke a quant à elle un champ de vision plus large et peut acquérir des images avec des filtres de couleur rouge, vert, bleu.

C’est fait et c’est historique : la sonde spatiale Dart a percuté un astéroïde pour tenter de le dévier !

Malgré leur faible résolution et une saturation élevée, ces images sont d’un « très grand intérêt scientifique et crucial pour aider à comprendre la structure et la composition de Dimorphos », a expliqué Elisabetta Dotto, membre de l’équipe scientifique de LiciaCube et chercheuse à l'Observatoire astronomique Inaf de Rome.

Ces images, qui toutes n’ont pas été acquises depuis la même position, montrent Dimorphos entouré de débris brillants et brumeux. Comme le souligne Elisabetta Dotto, la petite lune de Didymos est « complètement recouverte par cette émission de poussière et de détritus produite par l’impact ». Avant l'impact, les scientifiques ne savaient pas comment l'astéroïde réagirait à la collision avec la sonde.

Quelques instants après la collision de Dart contre Dimorphos, un important nuage de débris et de poussière s'est formé au-dessus de l'astéroïde. Une scène que les caméras à bord du petit satellite LiciaCube ont pu photographier. © ASI
Quelques instants après la collision de Dart contre Dimorphos, un important nuage de débris et de poussière s'est formé au-dessus de l'astéroïde. Une scène que les caméras à bord du petit satellite LiciaCube ont pu photographier. © ASI

La mission se poursuit pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura