« Il se regarde quand il parle » : Emmanuel Macron n’a pas laissé à Jean-Christophe Lagarde une bonne impression

·1 min de lecture

Tensions au sommet. À un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, Jean-Christophe Lagarde ne cache plus ses ambitions. "Je suis le seul à avoir les idées, le parti, l'argent, les élus locaux, les signatures (…) Je ne vois aucune raison de ne pas être candidat", confie à L'Opinion le président de l'UDI, dont la motivation est exacerbée par son peu de sympathie pour Emmanuel Macron.

Il faut dire qu'avec l'actuel locataire de l'Élysée, le courant n'est jamais vraiment passé. En septembre 2016, le député de Seine-Saint-Denis avait bien tenté de sympathiser avec Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, mais leur rendez-vous n'avait pas eu l'effet escompté. Après avoir partagé un plateau-repas avec l'époux de Brigitte Macron à Bercy, Jean-Christophe Lagarde avait dit à sa femme : "c'est bizarre, ce mec, quand il parle, il se regarde."

Depuis lors, le président de l'UDI ne perd jamais une occasion de tirer à vue sur le chef d'Etat qui, de l'avis général, n'en fait qu'à sa tête. "Je refuse d'être le vassal d'Emmanuel Macron", tempêtait-il en septembre dernier dans les colonnes du Figaro, reprochant au président son côté Jupitérien : "Qu'il accepte d'entendre et d'écouter les autres... S'il le dit souvent, on ne le constate jamais". S'il avait un temps hésité à se rapprocher de La République en Marche, le mariage n'a d'ailleurs jamais eu lieu, et ce, en raison du dédain du chef de l'Etat, qui selon lui, "donne le sentiment d'accepter des vassaux, jamais des partenaires"

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Marie-France Pisier est inhumée à Sanary-Sur-Mer
VIDEO - « Pas de pilote dans l'avion » : Emmanuel Macron pas épargné chez Pascal Praud
Olivier Véran encore attaqué : "Qu'il arrête de nous regarder de haut !"
Melania Trump pas vraiment fusionnelle avec Donald Trump à Mar-a-Lago...
"Le président cocotte" : Emmanuel Macron raillé par ses ministres