Le regard de Glez sur la demande de pardon de Blaise Compaoré à la famille Sankara

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Par courrier, l'ex-chef de l'État burkinabè, condamné à la prison à vie pour l'assassinat de Thomas Sankara, demande pardon à la famille de « son frère ». Une lettre qui laisse perplexe beaucoup de monde au Burkina Faso .


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles