Regain de tensions entre l’Ukraine et la Russie

En tenue militaire, vendredi 9 avril, le président ukrainien, passe ses troupes en revue sur la ligne de front. Durant deux jours, Volodymyr Zelensky a rejoint les soldats qui combattent dans le sud-est du pays. Depuis 2014, le Donbass est le théâtre d’affrontements meurtriers entre les séparatistes pro-russes et les forces ukrainiennes. Après une longue trêve en 2020, le conflit s’est intensifié ces dernières semaines. "Il y a une détérioration de la situation", indique Volodymyr Zelensky. D’après Kiev, 26 militaires ukrainiens ont perdu la vie depuis janvier. Déclarations belliqueuses Moscou, allié des séparatistes pro-russes, est accusée d’avoir massé des troupes à la frontière ukrainienne ces derniers jours. Les officiels russes multiplient les déclarations belliqueuses, tout en assurant que l’Ukraine est seule responsable de cette escalade. Face à ces accusations, l’État-major ukrainien a réagi sur son compte Facebook : Kiev dément toute préparation d’une offensive militaire contre les séparatistes pro-russes et accuse la Russie de chercher un prétexte pour lancer une attaque. La France, l’Allemagne et les États-Unis ont appelé Moscou à stopper ses manœuvres.