Refus d’obtempérer : un policier s’accroche au capot d’une voiture sur 300 mètres

Un homme arrêté pour tentative de meurtre sur un policier au cours d'un contrôle routier - Getty Images/EyeEm (Getty Images/EyeEm)

Ce mardi 21 juin 2022, un motard de la police nationale s’est retrouvé accroché au capot d’une voiture en fuite sur une distance de plus de 300 mètres. Le conducteur a finalement été interpellé et le policier hospitalisé sans blessures graves.

C’est une véritable scène de film hollywoodien qui s’est déroulée sur le périphérique intérieur de la ville de Caen, dans le département du Calvados. Suite au refus d’obtempérer d’un automobiliste, un policier s’est retrouvé accroché sur le capot du délinquant sur une distance de plus de 300 mètres, rapporte le journal Ouest-France. Le fuyard a été interpellé à proximité d’un échangeur par d’autres policiers.

Cette improbable histoire se déroule ce mardi 21 juin vers 16h, sur le périphérique intérieur de la ville de Caen, à proximité de l’échangeur Pierre-Heuzé. Équipés d’un radar, un groupe de policiers procède à de banals contrôles de vitesse tandis que deux motards arrêtent ensuite les véhicules pris en excès. Jusqu’au moment où ils contraignent un jeune homme à se parquer sur le bas-côté pour cette raison. Alors que l’un des policiers s’approche par l’avant du véhicule, l’automobiliste redémarre et le fonctionnaire se retrouve accroché au capot de sa voiture.

Tentative d’homicide sur un policier

Au total, le véhicule parcourt plus de 300 mètres avec le policier dangereusement agrippé à lui. Jusqu’à ce que plusieurs de ses collègues immobilisent la voiture en fuite près de l’échangeur Porte d’Angleterre. Âgé de 23 ans et sans permis de conduire, le conducteur a été placé en garde à vue pour tentative d’homicide sur une personne dépositaire de l’autorité publique. Ouest-France précise qu’il n’est pas possible à ce stade de lier son absence de permis de conduire et sa tentative de fuite.

Le policier a quant à lui été hospitalisé mais ne semble pas avoir subi de blessures graves. Chargée de l’affaire, la brigade criminelle du commissariat de Caen a fait passer un appel à témoins dans le but de trouver des personnes ayant assisté à la scène ou des images de celle-ci.

Ce contenu pourrait également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles