Refus d’obtempérer, le conducteur placé en garde à vue

Soupçonné d’avoir refusé un contrôle de police ce samedi à Paris, le conducteur a bien été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique et refus d'obtempérer aggravé par la mise en danger d'autrui, conduite malgré annulation du permis de conduire et conduite sous l'empire d’un état alcoolique et après avoir fait usage de substances classées comme stupéfiants", a annoncé la procureure de Paris et Laure Beccuau dans un communiqué.

La garde à vue sur les trois policiers ayant fait usage de leur arme, causant la mort d'une passagère du véhicule et blessant grièvement son conducteur, a été levée après quarante-huit heures pour « poursuite des investigations ». Un juge d’instruction vient d’être chargé du dossier.

Selon la procureure, la procédure « permettra de retracer avec précision le déroulement des faits et de déterminer les circonstances exactes d'usage de leur arme par les policiers ». Un appel à témoin va être lancé par l’Inspection générale de la police nationale à la demande du parquet de Paris.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles