Refusée aux Urgences le soir de Noël, une sexagénaire meurt d'une crise cardiaque

Entre le Covid-19, la grippe et la bronchiolite, les hôpitaux français sont débordés, à tel point que le gouvernement n'hésite plus à parler de "crise des urgences médicales".

Le dernier exemple en date s'est déroulé aux Fondettes, une commune d'Indre-et-Loire (37) située à proximité de Tours. Ce dimanche 25 décembre 2022, une femme âgée d'une soixantaine d'années a commencé à présenter des difficultés respiratoires. Légitimement inquiet, son époux l'a immédiatement amenée aux Urgences de la clinique de l'Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire.

Ne plus se présenter aux Urgences : appeler d'abord le Samu

Sur place, c'est la douche froide : le personnel de la clinique explique à l'homme que la patiente ne peut pas être prise en charge, et qu'elle doit appeler le 15 ou se déplacer aux Urgences du CHRU Trousseau de Tours.

Oui mais voilà : le 23 décembre 2022, le CHRU Trousseau de Tours, lui aussi débordé, a demandé aux patients de ne plus se présenter directement aux Urgences mais de passer impérativement par le Samu au préalable.

Le couple retourne donc à la maison et l'homme contacte le Samu : la situation est prise au sérieux, et une ambulance des sapeurs-pompiers se met en route sans tarder. Peu de temps après, l'homme rappelle les secours : le cœur de son épouse ne bat plus, elle est en arrêt cardiaque. À leur arrivée, les secours sont dans l'incapacité de la réanimer. La sexagénaire est décédée peu après minuit, malgré les efforts des (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Rhume : les remèdes de grand-mère sont-ils (vraiment) efficaces ?
Grippe 2022 : contagion, symptômes, que faire, toutes les régions touchées
12 recettes de mocktails pour faire la fête sans alcool
Implants contre l'incontinence : 44 femmes portent plainte après de graves effets secondaires
Pénurie de médicaments : le rebond du Covid en Chine peut-il empirer la situation ?