Refusé par plus de 40 hôpitaux ! Le coeur d'un septuagénaire a fini par lâcher

·1 min de lecture

Si la pandémie de coronavirus est désormais beaucoup moins virulente qu'en 2020, notamment grâce à la vaccination massive de la population, la Covid-19 continue de faire des victimes à travers le monde, parfois même indirectement. C'est exactement ce qui s'est produit aux États-Unis le mercredi 1er septembre 2021. Ce jour-là, Ray DeMonia, un homme de 74 ans originaire de l'Etat d'Alabama, est mort d'un arrêt cardiaque dans un hôpital de la ville de Meridian, située dans l'Etat du Mississippi. Mais comment ce septuagénaire s'est-il retrouvé à plus de 300 kilomètres de chez lui ?

D'après les informations des médias américains, relayées par le site de Jean-Marc Morandini, Ray DeMonia a été refusé dans pas moins de 43 hôpitaux avant d'être admis dans celui où il s'est finalement éteint. En raison de la pandémie de coronavirus, qui ne faiblit pas outre-Atlantique, l'ensemble des établissements auxquels le septuagénère s'est adressé, avant d'être pris en charge par l'un des hôpitaux de la ville de Meridian, ont refusé de procéder à son admission, car il étaient déjà surchargés avec les malades du Covid-19.

Covid-19 : seuls 40% des habitants de l'Etat d'Alabama sont pleinement vaccinés

Pour mémoire, L'Alabama est actuellement le 4ème Etat américain à avoir le taux de vaccination le plus faible, étant donné que seuls 40% des habitants sont pleinement vaccinés. Cette situation a bien évidemment eu un impact sur la recrudescence des contaminations, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Cédric Jubillar : ces déclarations de son fils sur la nuit de la disparition qui vont à l'encontre de sa version
À 19 ans, elle épouse son petit ami soixantenaire et ses parents… acceptent !
TEMOIGNAGE. "Nous avons découvert que nous avions le même petit copain et nous nous sommes vengées"
AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Mathis Jouanneau, ce garçonnet arraché à sa mère et caché à jamais
Cédric Jubillar : le petit Louis manipulé par son père ? L'avocat des enfants sort du silence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles