« Refondation », retraites, Stade de France… : ce qu’il faut retenir de l’interview d’Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Sipa
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un « Conseil national de la refondation » va être créé

Emmanuel Macron veut réunir un « Conseil national de la refondation » avec les « forces politiques, économiques, sociales, associatives » ainsi que des citoyens tirés au sort, sur les réformes touchant notamment au pouvoir d’achat, à l’écologie, aux institutions et aux retraites. « Ce conseil, que je lancerai moi-même, sera enclenché dès après les législatives » des 12 et 19 juin, précise le chef de l’Etat dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux publié samedi. Il répondra aux cinq objectifs du quinquennat Macron II : « l’indépendance (industrielle, militaire, alimentaire...), le plein emploi, la neutralité carbone, les services publics pour l’égalité des chances et la renaissance démocratique avec la réforme institutionnelle ».

"

Les Français sont fatigués des réformes qui viennent d’en haut

"

Il y aura « une première séquence de plusieurs jours, puis des rendez-vous réguliers » et la première portera sur le pouvoir d’achat, préoccupation numéro un des Français. « Nous allons apporter des réponses aux fonctionnaires avec le point d’indice, aux retraités... Dès cet été sera voté la loi pouvoir d’achat et un texte de simplification et d’urgence pour les projets d’énergie », précise Emmanuel Macron. Ensuite, « nous entamerons les grands chantiers : production, écologie, services publics ». « Les Français sont fatigués des réformes qui viennent d’en haut », estime le chef de l’Etat.

Sur l’école et la santé, il prév...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles