REDIFF - L'histoire de l'Armagnac

·1 min de lecture

Là-bas, la vigne est présente depuis l’époque romaine, mais les premières traces d’eau-de-vie remontent, elles, au 11e siècle: une eau de feu, utilisée à des fins médicinales à laquelle on prête 40 vertus. À l’époque, la production se fait presque exclusivement dans les monastères. On le trouve sur les marchés dès le 15e siècle.

Comme pour le Cognac, ce sont les Hollandais qui seront à l’origine de son essor. Ils achètent l’alcool distillé pour renforcer les vins qui sont vendus dans le Nord de l’Europe. Il faut néanmoins attendre le 18e siècle pour que l’Armagnac prenne une forme qu’on lui connaît aujourd’hui et noter que, contrairement au Cognac, l’Armagnac est couramment millésimé.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles