REDIFF - Le divan de Freud

En crin, recouvert de tapis nomades Qashqai et de coussins de velours colorés, ce divan culte évoque l’univers du rêve. Il est offert à Freud en 1891, par Madame Benvenisti, une patiente viennoise. Selon le père de la psychanalyse, les patients se livrent davantage lorsqu’ils sont couchés sur son divan, pour des séances de confession de 55 minutes. Pour les 130 ans du divan de Freud, Clémentine Portier-Kaltenbach vous emmène en consultation.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles