Redevance : Le gouvernement annonce sa suppression "dès 2022"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Finito" la redevance. Promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron, la suppression de la contribution à l'audiovisuel public payée chaque année en novembre par les ménages en possession d'un téléviseur sera supprimée "de manière pérenne dès cette année". La décision a été entérinée ce mercredi en conseil des ministres. Elle est justifiée par l'exécutif par le souci de protéger le pouvoir d'achat des Français.

138 euros par an économisés par les Français

"La suppression de cet impôt rendra du pouvoir d'achat à hauteur de 138 euros par an (chiffrage pour la France métropolitaine) à près de 23 millions de foyers redevables", se félicite le ministère de l'Économie et des Finances. Le montant de cette contribution est de 88 euros en outre-mer. "Dans le cadre de la campagne présidentielle, le PR a pris un certain nombre d'engagements sur la question du pouvoir d'achat. Un PLFR sera présenté pour traduire ces engagements dans le quotidien des Français", a aussi déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, citant notamment "la suppression de la contribution à l'audiovisuel public".

Comment l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, Arte France, France Médias Monde, Institut national de l'audiovisuel), privé de sa ressource principale, sera-t-il dorénavant financer ? La question reste à éclaircir. "Le financement de l'audiovisuel public sera assuré dans le respect de...

Lire la suite


À lire aussi

Fiction française : Le gouvernement annonce un "plan séries"
Suppression du but de Khazri sur les réseaux sociaux : "Une décision complètement con" de la LFP selon Rothen
Xavier Bertrand sur l'appel d'offres de Ligue 1 : "Le gouvernement ne peut pas rester silencieux. Il doit intervenir"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles