Redécouvrir La Fontaine

·1 min de lecture
 Jean de La Fontaine à 73 ans, par Nicolas de Largilliere (1656-1746).
Jean de La Fontaine à 73 ans, par Nicolas de Largilliere (1656-1746).

Il y a quatre cents ans naissait chez des bourgeois de Château-Thierry, Jean de la Fontaine, futur maître des Eaux et Forêts, avant de devenir à Paris poète impécunieux vivant aux crochets de riches mécènes. Le charmant Jean, trousseur de filles et même d'abbesses, s'est imposé dans l'histoire de la littérature en mettant en vers des fables héritées de l'Antiquité. Dès la publication de son premier recueil, en 1668, c'est un triomphe. Le succès ne se démentira pas.

Au XIXe siècle, Chateaubriand reconnaîtra en lui son dieu, l'historien Taine dira qu'il est l'Homère des lettres françaises. Rien d'étonnant à ce qu'après les jésuites et autres éducateurs des XVIIIe et XIXe siècles, l'Éducation nationale en fasse son auteur fétiche. Ainsi, qui ne connaît aujourd'hui La Cigale et la Fourmi, Le Renard et les Raisins ou Le Loup et l'Agneau ? Quel petit (ou petite) Français(e) n'a pas appris par c?ur des fables de la Fontaine ? Rares ont été les critiques. Certes, Rousseau jugeait ses fables trop immorales pour être lues par des enfants ; quant à Rimbaud et aux surréalistes, ils lui en voulaient de l'amour que lui portait le bourgeois?

À double ou triple fond

Jean de La Fontaine (1621-1696), par le sculpteur Pierre Julien. © © Kim Young Tae /Bridgeman Images/LeemageMais avec ses renards manipulateurs, ses paysans madrés et ses laitières rêveuses, le failli de Château-Thierry (il avait des points communs avec la cigale de sa fable) s'est imposé dans le monde entier [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles