Recyclage : que faire des masques sanitaires ?

Comme les équerres ou les règles des cartables de nos enfants, les masques sanitaires sont faits d'un plastique appelé le polypropylène, un polymère plastique qu'il est possible de réutiliser à l'infini. En d'autres termes, on peut transformer et recycler ces masques à l'infini, une solution encore inconnue pour le simple usager. Une vingtaine de bornes vont être installées dans la ville de Talence, en Gironde, pour collecter ces masques et les recycler en matériel scolaire. L'expérimentation sera réalisée sur dix semaines, afin d'éviter la pollution des masques jetés sur le sol. 50 millions de masques utilisé chaque jour La seule partie du masque qui ne sera pas recyclée est la barrette métallique qui permet de lui donner une forme et le maintenir sur le nez. La start-up Plaxtil, qui recycle habituellement du textile, va se charger de transformer les masques jetables en polypropylène. Rappelons que 50 millions de masques sont utilisés chaque jour en France.