Recyclage à Paris : un prestataire épinglé, la mairie réagit

·1 min de lecture
Mises à disposition par la Ville de Paris, les poubelles jaunes et vertes sont censées permettre de faciliter le tri sélectif.
Mises à disposition par la Ville de Paris, les poubelles jaunes et vertes sont censées permettre de faciliter le tri sélectif.

Composter ses épluchures, réutiliser ses bouteilles en plastique, faire pipi sous la douche? Pour réduire son empreinte carbone, tous les petits gestes du quotidien sont bons à prendre. Et quand il est nécessaire de jeter un déchet, il reste les poubelles vertes et jaunes, nécessaires pour respecter le fameux « tri sélectif ». Encore faut-il que les contenants soient bien déversés séparément dans les bennes à ordures? Ce qui n?est visiblement pas (toujours) le cas, relate Le Parisien.

Un reportage de l?émission Zone Interdite, qui doit être diffusé dimanche 17 octobre sur M6, a pris sur le fait des éboueurs parisiens, dans le 18e arrondissement de la capitale, en train de vider des poubelles dans leur camion-benne, faisant peu de cas des différences de couleurs. D?après le journaliste à l?origine de ce reportage, ce comportement filmé en caméra cachée se serait répété à plusieurs reprises durant la nuit. « Parce que vous croyez que dans le 18e, ils trient les déchets ? », se demande l?employé de la société Derichebourg, prestataire de la Ville de Paris pour la collecte des ordures.

À LIRE AUSSIParis en vert : opération recyclage à Ménilmontant

Pas la faute des éboueurs

Sollicitée par Le Parisien, la mairie a vivement réagi à ces images, par l?intermédiaire de son adjointe à la propreté de l?espace public, du tri et de la réduction des déchets. « Cette attitude qui consiste à envoyer à l?incinérateur des déchets qui auraient dû être recyclés est inacceptable [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles