Recul à Wall Street où la prudence domine avant la Fed

LA BOURSE DE NEW YORK OUVRE SUR UNE NOTE PRUDENTE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sur une note prudente mardi au lendemain d'une séance faste et les prises de risque devraient rester limitées jusqu'à l'annonce mercredi des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 340,78 points, soit 1,24%, à 27.231,66 points et le Standard & Poor's 500 recule de 1% à 3.200,06 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,59% à 9.866,13 points à l'ouverture après avoir fini la veille à un plus haut de clôture, à 9.924,745.

Le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) se réunit mardi et mercredi; si les marchés n'attendent pas de modification des taux d'intérêt, ils seront à l'affût de précisions sur ses prévisions économiques et sa vision de la reprise après le choc provoqué par la pandémie.

Le rebond spectaculaire et inattendu de l'emploi en mai, qui a renforcé la thèse selon laquelle l'économie se redresserait plus rapidement que prévu, devrait également être discuté lors de la réunion.

Les valeurs du transport aérien, du tourisme et de l'hôtellerie, qui ont fortement rebondi au cours des dernières séances, subissent des prises de bénéfice: Marriott, United Airlines ou American Airlines perdent entre 4,13% et 8,84%.

Dans le vert, le joaillier Tiffany, en cours de rachat par LVMH, prend 1,86% après avoir procédé à des modifications sur sa dette pour disposer de suffisamment de liquidités face à l'impact de la crise du coronavirus.

Macy's gagne 6,70% après avoir annoncé que ses magasins rouverts fonctionnaient mieux que prévu et un total de 4,5 milliards de dollars de nouveaux financements.



(Laetitia Volga, édité par Henri-Pierre André)