Recueillement en Thaïlande pour les 29 personnes abattues par un soldat

Des centaines de personnes se sont recueillies dimanche soir pour une veillée funèbre dans une ville du nord-est de la Thaïlande, après une tuerie perpétrée par un soldat qui a fait 29 morts et des dizaines de blessés. Selon les autorités, les motivations de l'auteur de ce carnage "sans précédent" étaient d'ordre "personnel".

Parmi les victimes des civils - la plus jeune  est un garçon de 13 ans - et des membres des forces de l'ordre ont été tuées par le soldat, a déclaré le gouverneur de la province. Une soixantaine de personnes ont été blessées.

Bougies et prières

Dimanche, des centaines de personnes se sont rassemblées près du centre commercial Terminal 21 de la ville de Nakhon Ratchasima (nord-est), également appelée Korat, où ils ont allumé des bougies et prié en mémoire des victimes alors que des moines scandaient des prières.

Après une nuit entière émaillée d'échanges de tirs nourris, et d'images de foule s'échappant du centre commercial, théâtre d'un carnage, les tireurs d'élite ont abattu l'assaillant dimanche au petit matin, mettant fin à un périple sanglant de 17 heures qui a tenu le pays en haleine.

Le tireur, Jakrapanth Thomma, un jeune adjudant-chef, a utilisé une mitrailleuse M60, un fusil d'assaut et des munitions qu'il avait dérobés sur sa base militaire, l'une des plus importantes de Thaïlande, ainsi qu'un véhicule militaire.

"C'est sans précédent en Thaïlande"

"C'est sans précédent en Thaïlande...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi