Le recteur de Notre-Dame veut construire une cathédrale "éphémère" en bois sur le parvis

franceinfo avec AFP
Le ministre de la Culture, Franck Riester, a précisé, sur BFMTV, que "la décision n'était pas formellement prise".

Elle restera installée tout le temps des travaux de reconstruction. Une cathédrale en bois va être élevée sur le parvis de Notre-Dame de Paris, en partie détruite par les flammes, a annoncé, jeudi 18 avril, le recteur de Notre-Dame. Patrick Chauvet a ajouté que la maire de Paris, Anne Hidalgo, avait encouragé le projet et accepté de prêter "une partie du parvis". Le ministre de la Culture, Franck Riester, a précisé, sur BFMTV, que "la décision n'était pas formellement prise".

"Il ne faut pas qu'on dise 'la cathédrale est fermée pendant cinq ans et c'est fini'", a expliqué Patrick Chauvet sur CNews, soucieux que la cathédrale reste "vivante". "Donc je me suis dit : 'Est ce que, sur le parvis, je ne peux pas faire construire une cathédrale éphémère ?'" Il a dit avoir besoin de "délirer un peu" pour "remonter" après le choc de l'incendie.

Un lieu "beau" et "symbolique"

L'installation de la cathédrale provisoire aura lieu "rapidement", a-t-il précisé, dès qu'"on pourra avoir accès" au parvis, encore fermé.

"Beau" et "symbolique", ce "lieu d'accueil, où il y aura des prêtres pour pouvoir parler", servira notamment à accueillir les "curieux" et les cohortes de touristes qui visitaient chaque année Notre-Dame. Ils étaient 12 millions en 2017. Le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :