En Champagne, recréer de la biodiversité par la reforestation

Par Arthur Frydman
·1 min de lecture
La maison Ruinart, en collaboration avec la société Reforest’Action, s’est engagée à planter plus de 14 000 arbres sur son vignoble historique de Taissy. 
La maison Ruinart, en collaboration avec la société Reforest’Action, s’est engagée à planter plus de 14 000 arbres sur son vignoble historique de Taissy.

En 2021, la forêt française est au c?ur des préoccupations. Alors que se tenait dimanche dernier la Journée internationale des forêts, 2021 marque l'ouverture de la décennie de l'ONU pour la restauration des écosystèmes. Selon un sondage réalisé par OpinionWay sur l'attachement de nos concitoyens à la forêt, 94 % d'entre eux pensent que les bois jouent un rôle important pour la santé humaine, pour le climat et pour l'économie mondiale. Pour 81 % des Français, la déforestation pourrait favoriser l'émergence de pandémies et près de neuf sondés sur dix sont prêts à changer leurs habitudes de consommation pour lutter contre cette pratique.

À LIRE AUSSIJournée des forêts : nous sommes tous des Idéfix

Dans le vignoble, les consciences s'éveillent afin de protéger l'environnement et lutter contre le changement climatique. Néanmoins, les initiatives lancées à grand renfort de communiqués coups de poing restent bien souvent infructueuses, les actes réels ne suivant pas. Mais chez Ruinart, les choses bougent. Après le lancement d'un nouveau packaging « seconde peau » entièrement recyclable, composé à 100 % de fibres de cellulose et qui protège efficacement le vin contre l'humidité et la lumière, la maison champenoise poursuit ses actions en faveur des sols vivants. En partenariat avec Reforest'Action ? une entreprise à vocation sociale créée en 2010 qui sensibilise et agit pour les forêts ?, Ruinart s'engage entre 2021 et 2022 à planter 14 000 arbres sur ses terres v [...] Lire la suite