Recouverte de plaques rouges à son réveil elle apprend qu'il s'agit d'une maladie rare

Un matin, Bri Morrell s'est réveillée avec des plaques rouges et squameuses sur tout le corps. Paniquée, la jeune femme est rapidement allée consulter un professionnel de santé. Ce dernier lui a annoncé qu'elle souffrait d'une forme rare de psoriasis. Par définition, c'est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui entraîne un renouvellement trop rapide des cellules. Celles-ci se régénèrent en trois jours au lieu de le faire en un mois. Ces plaques peuvent recouvrir jusqu'à 70% du corps de la jeune femme et lui provoquer des démangeaisons et des saignements lorsque sa peau se fend. Selon l'Anglaise, ce trouble cutané se serait déclenché après une période de dépression.

"Je n'ai jamais eu de psoriasis avant d'atteindre la vingtaine. Il affecte toutes les parties de mon corps. J'en ai sur le cuir chevelu, le visage, le dos, la poitrine, le ventre, les jambes, les orteils, les mains et les ongles" explique Bri au Daily Mirror. Et d'ajouter : "Le plus embêtant, ce sont les démangeaisons et les croûtes. Parfois, j'ai peur que les gens pensent que je ne me lave pas les cheveux. Quand je n'utilise pas ma crème, j'ai du mal à me déplacer tellement ma peau est endolorie et se fend littéralement mais j'en utilise régulièrement, ce qui aide à contrôler mon psoriasis." Un quotidien pas toujours facile mais que la Britannique a appris à accepter.

Des plaques rouges qu'elle assume totalement !

Côté traitement, Bri a refusé les médicaments immunosuppresseurs (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Retrouvée morte en 1985, "Baby Girl" a enfin un nom
Océane, une jeune femme de 21 ans, se suicide après avoir subi son troisième viol
Yvelines : un chauffeur de taxi prend un client a priori sans histoires, la course tourne au drame
Harcelée à cause d'Amazon une fillette baptisée Alexa change de prénom
Elle pénètre dans une église à la tombée de la nuit, les policiers appelés ne l'oublieront pas de sitôt