Recours au 49-3 pour la réforme des retraites : "Manu militari"

À la une de la presse, ce lundi 2 mars, la décision du gouvernement français de recourir à l’article 49-3 de la Constitution pour faire passer sa réforme des retraites en évitant un vote de l’Assemblée nationale, le bras de fer entre le régime syrien et la Turquie, qui menace l'UE d'ouvrir les portes aux réfugiés, et les électeurs israéliens appelés aux urnes pour la troisième fois en moins d'un an.