Records à l'ouverture à Wall Street, indicateurs et résultats rassurent

·1 min de lecture
RECORDS À L'OUVERTURE À WALL STREET

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a inscrit des records dès l'ouverture jeudi après une nouvelle série d'indicateurs économiques venus confirmer la vigueur de la reprise de l'activité aux Etats-Unis et les résultats solides de plusieurs grands noms de la cote.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 233,39 points, soit 0,69%, à 33.964,28 après un plus haut historique à 33.981,02 et le Standard & Poor's 500 progresse de 0,74% à 4.155,04 après avoir atteint 4.156,56, un niveau sans précédent.

De son côté, le Nasdaq Composite prend 1,12% à 14.012,49 points.

Plusieurs indicateurs économiques publiés avant l'ouverture confirment que la levée progressive des restrictions sanitaires et le méga-plan de relance de l'administration Biden favorisent une reprise soutenue de l'activité: les ventes au détail ont rebondi de 9,8% en mars, les inscriptions au chômage ont diminué plus qu'attendu la semaine dernière et les indices d'activité "Philly Fed" et "Empire State" d'avril ont dépassé le consensus.

La production manufacturière a quant elle rebondi de 2,7% le mois dernier après une chute de 3,7% en février.

Parallèlement, parmi les sociétés qui ont publié leurs comptes trimestriels avant l'ouverture, Citigroup et BlackRock s'adjugent respectivement 0,82% et 2,8%.

Les grands indices profitent aussi du rebond de poids lourds des hautes technologies comme Apple (+1,84%) ou Salesforce (+1,04%), qui avaient cédé du terrain mercredi.

A la baisse, Bank of America perd 2,76% malgré un bénéfice supérieur au consensus, le groupe ayant fait état d'une baisse des revenus de la banque de détail.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)