Publicité

Le recordman du monde du marathon, le Kényan Kelvin Kiptum, est mort dans un accident

L'athlète kényan Kelvin Kiptum est décédé dimanche soir dans un accident de la route dans le centre du Kenya. Qualifié de "sportif extraordinaire" par le président kényan, il détenait le record du monde du marathon depuis 2023 (2 h 00 min et 35 sec).

Âgé de 24 ans, le détenteur du record du monde du marathon Kelvin Kiptum, grand favori pour le titre olympique aux Jeux de Paris cet été, est mort dimanche 11 février au soir dans un accident de la route dans le centre du Kenya.

"L'accident s'est produit vers 23 h (20 h GMT). La voiture avait trois occupants. Deux sont morts sur le coup tandis qu'un a été transporté à l'hôpital", a déclaré à la presse le commandant de la police du comté d'Elgeyo Marakwet, Peter Mulinge, confirmant que "les deux (morts) sont Kiptum et son entraîneur" Gervais Hakizimana.

"C'est Kiptum qui conduisait en direction d'Eldoret", a-t-il ajouté, précisant qu'il avait perdu le contrôle du véhicule. "Une passagère a été blessée et a été transportée d'urgence à l'hôpital."

"Kelvin Kiptum et son entraîneur Gervais Hakizimana sont morts dans un terrible accident de voiture, alors qu'ils rentraient au camp d'entraînement", a détaillé son agent, l'ancien athlète belge Marc Corstjens, annonçant sur Instagram la "triste nouvelle".

Un sportif "extraordinaire"

À lire aussiAthlétisme : Kelvin Kiptum, comète éternelle du marathon

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Marathon : Kipchoge, premier homme sous la barre mythique des deux heures
L'Éthiopien Abeje Ayana et la Kényane Helah Kiprop créent la surprise au marathon de Paris
Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya