Record de chaleur à Brest, poursuite de l’épisode caniculaire mardi avec 15 départements en vigilance rouge

© MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP

Le thermostat s’envole en Bretagne, et plus particulièrement à la pointe de la région. Météo-France annonce une chaleur historique à Brest (Finistère), avec un pic à 35,8 degrés enregistré en début d’après-midi. Une température sans précédent qui efface le record local de 35,2 degrés datant de 1949. Le Finistère ainsi que les trois autres départements bretons (Côtes d’Armor, Morbihan et Ille-et-Vilaine) sont placés en vigilance rouge canicule pour la première fois de leur histoire, depuis ce lundi midi.

Une nuit chaude en perspective

Et les compteurs n’ont pas fini de s’affoler. Les températures devraient continuer de grimper jusqu’en début de soirée d’après les prévisions, et la fin de la vigilance rouge n’est prévue que mardi à 6 heures par Météo-France, laissant présager une nuit placée à nouveau sous le signe de la chaleur.

D'après le prévisionniste Olivier Proust, les minimales ne devraient pas descendre « en dessous de 25-26 degrés au plus frais de la nuit ». Hormis la Bretagne, onze autres départements sont concernés par cette vigilance rouge, à savoir la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, le Gers, la Gironde, les Lan...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles