"Se reconstruire sera difficile": la mère de Lola rend hommage à sa fille

Les parents et le frère de Lola lors de la marche en hommage à la jeune fille, le 16 novembre 2022 à Paris  - BERTRAND GUAY / AFP
Les parents et le frère de Lola lors de la marche en hommage à la jeune fille, le 16 novembre 2022 à Paris - BERTRAND GUAY / AFP

"Elle ne demandait qu'à vivre et à être aimée". Les parents de la jeune Lola, retrouvée morte dans une valise le 14 octobre dernier, ont pris la parole à l'issue d'une marche organisée ce mercredi après-midi à Paris.

Delphine, la mère de Lola, a notamment remercié les participants à cette marche et notamment les camarades de sa fille: "à travers Lola ce sont tous les enfants qui se sont sentis atteints par une violence qui aurait pu aussi les frapper".

"Vivre avec et sans Lola, comprendre l'incompréhensible, c'est la situation dans laquelle nous sommes après le tsunami psychologique qui nous a frappé le 14 octobre", a ajouté la mère de famille.

"Le temps de la reconstruction sera long, avec toujours des interrogations, des 'et si', des 'pourquoi' et des 'comment' qui risquent d'être sans réponse. Se reconstruire à quatre sera difficile", a-t-elle poursuivi.

Famille, proches et élèves du collège où était scolarisée Lola se sont réunis à Paris pour un hommage à l'adolescente dont la mort avait suscité une vive émotion dans tout le pays. Le cortège, parti en milieu d'après-midi, a marqué une pause devant le 119 de la rue Manin dans le 19e arrondissement avant d'arriver devant la mairie du même arrondissement.

Annonce d'une fondation

Les parents de Lola, dont "la trace indélébile sera toujours dans (leurs) cœurs et (leurs) esprits", avaient appelé à ce que ce rassemblement se fasse "dans la sérénité et le calme loin des agitations politique et médiatique".

Sa mère Delphine a par ailleurs annoncé qu'une fondation dédiée aux mineurs victimes de violences quelles qu'elles soient sera prochainement créée. Celle-ci sera notamment financée par l'entrepreneur et ancien maire de New York Michael Bloomberg "qui s'est engagée pour soutenir financièrement" la famille de Lola.

"Devant tant de barbarie chacun peut être tenté par de la colère, par de la violence à l'égard de la meurtrière et c'est légitime", a déclaré la mère de Lola, "dire que par moments nous n'y succombons pas serait mentir".

"Mais si nous voulons savoir et comprendre, il ne faut pas répondre à la violence par la violence", a-t-elle poursuivi.

Dahbia B, la suspecte du meurtre de Lola, a été mise en examen pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans accompagné de tortures ou actes de barbarie" et "viol sur mineur". Elle a été placée en détention provisoire dans l'attente de son procès.

Article original publié sur BFMTV.com