Reconstruction de Notre-Dame de Paris : les promesses de dons "n'ont pas encore été concrétisées"

franceinfo
Mediapart affirme que des taux de concentration au plomb "parfois dix fois supérieurs au seuil d’alerte" ont été enregistrés. Areil Weil, maire PS du 4e arrondissement, assure sur franceinfo que "régulièrement, des points et des prélèvements sont faits".

"L'ensemble des montants qui seront collectés sont encore des promesses, c'est-à-dire qu'elles n'ont pas encore été concrétisées", affirme mercredi 15 mai sur franceinfo Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation Notre-Dame, un mois jour pour jour après l'incendie de la cathédrale et alors que la Fondation du patrimoine a annoncé l'arrêt de sa collecte.

Les sommes qui ont été évoquées ne sont pas sur la table. Et le fameux milliard [d'euros] dont on parle souvent, personne n'est capable de consolider cette addition.

Christophe Rousselot

à franceinfo

"L'étendue des travaux et le montant nécessaire pour faire en sorte que la cathédrale puisse être rouverte à tous ne sont pas connus, a-t-il poursuivi. Des expertises ont commencé, des capteurs ont été placés sur les pierres qui ont été chauffées très fortement, et la fragilité même de l'édifice est encore en question." Il faut donc, selon lui, "laisser le temps, encore quelque semaines, à tous les experts de travailler". En attendant, "3,6 millions" d'euros, "déjà collectés", vont être prochainement "débloqués" pour participer "au financement de la sûreté du chantier, qui est un point capital".

Une palissade de quatre mètres de haut

Un mois après l'incendie, "une palissade de quatre mètres de haut est en train d'être (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi