Reconstruction de Notre-Dame: comment l'exécutif compte tenir le défi des 5 ans

48 heures après l'incendie qui a ravagé en partie Notre-Dame de Paris, le président et le Premier ministre ont annoncé un ensemble de mesures pour redonner un toit et une flèche à la cathédrale de renommée mondiale.

Un concours international d'architectes, un soutien fiscal aux dons et un projet de loi pour une souscription nationale: le Premier ministre a annoncé  une série de mesures pour tenir le "défi immense" de reconstruire Notre-Dame de Paris en 5 ans lancé mardi par Emmanuel Macron.

Le chef de l'Etat a réuni ce mercredi à l'Elysée plusieurs ministres et personnalités pour le "lancement de la reconstruction" qu'il veut voir achevée en 5 ans, un délai jugé "réalisable" par plusieurs participants, même s'il est considéré comme trop courts par certains experts extérieurs. 

Cet objectif marque "la volonté de porter un projet ambitieux pour montrer que cette reconstruction est un impératif collectif", a justifié Edouard Philippe alors qu'on lui faisait remarquer que la date visée coïncide avec l'échéance des Jeux Olympiques de 2024.

  • Un général chargé de la reconstruction 

Emmanuel Macron a nommé un représentant spécial en charge de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, le général Jean-Louis Georgelin. Ce dernier commencera son travail dès jeudi, a précisé l'Elysée dans un communiqué. Il s’appuiera sur l’ensemble des ministères mobilisés et en particulier le ministère de la Culture.

  • Un concours international d'architectes

Un concours international d'architectes va être lancé pour la reconstruction de la flèche. Emmanuel Macron a déclaré lors de la réunion que...

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :