Reconstruction de Notre-Dame : "Il faut utiliser les matériaux de notre époque" estime Jean-Michel Wilmotte

franceinfo
L'architecte plaide pour l'utilisation de moyens et de matériaux modernes pour restaurer Notre-Dame de Paris.

Après l'incendie qui a détruit la cathédrale Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron a annoncé mardi 16 avril qu'il souhaite que la reconstruction de Notre-Dame de Paris "soit achevée d'ici cinq années". "C'est tenable mais il faut faire un bon choix technologique" a expliqué l'architecte Jean-Michel Wilmotte mercredi 17 avril sur France Inter. "Il faut faire Notre-Dame à l'identique mais avec une technologie d'aujourd'hui".

franceinfo : Reconstruire Notre-Dame en cinq ans, est-ce que c'est réalisable ?

Jean-Michel Wilmotte : C'est tenable mais il faut faire un bon choix technologique. Si on veut utiliser un système traditionnel avec des gens qui proposent des forêts entières, ça sera bien plus que cinq ans. On peut construire un stade en deux ans. Ce sont des constructions colossales alors il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas le faire. Nous sommes au centre de Paris, ce sera un chantier difficile d'accès mais il y a des solutions pour l'alimenter par la Seine notamment. C'est une question de choix technologiques.

Donc pour tenir le délai, il ne faut pas être fétichiste du bois ? Comment remplacer ces matériaux ?

Oui, on vit avec notre époque, on a de nouveaux moyens, de nouvelles techniques. On n'est pas obligés de réutiliser le plomb qui est un matériau très lourd, on n'est pas obligés de réutiliser le chêne. Surtout que cette charpente sera (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi