Si vous reconnaissez ces proverbes oubliés, vous êtes un amoureux de langue française

figaro.fr, Le
«Qui se sent morveux, se mouche» / АленаОзероваAlena Ozerova/Alena Ozerova - stock.adobe.com

QUIZ - «Quand le diable fut vieux, il se fit ermite», «on ne peut pas tondre un œuf»... La langue française regorge de vieilles expressions. Mais leur charme reste éternel. Les connaissez-vous? Le Figaro vous propose, grâce à l’ouvrage de Proverbes oubliés expliqués (Chêne) de Paul Desalmand et Yves Stalloni, de le découvrir.

Trop datées, dites-vous? Peut-être. Ou plutôt, tant mieux! Car leur charme est éternel. Alors, pourquoi ne pas leur rendre hommage et les remettre au goût du jour? Prenons l’expression «qui se sent morveux, se mouche». Comprenez: «que le coupable se reconnaisse». À l’origine, on disait «qui se sent galeux, se gratte». Parviendrez-vous à reconnaître ces vieux proverbes? Le Figaro vous propose, grâce à l’ouvrage de Proverbes oubliés expliqués (Chêne) de Paul Desalmand et Yves Stalloni, de le découvrir en un court test.

Il y a aussi la savoureuse formule «Bonjour lunettes, adieu fillettes». À mesure que l’on vieillit, notre vue diminue. Ainsi est-il plus compliqué de contempler celles ou ceux dont nous serions tombés amoureux... même avec des lunettes! Nombreux sont les proverbes qui viennent du monde agricole. «Semaille tardive, récolte chétive», «Les beaux épis font les bonnes récoltes», «Le boulanger fait le pain, mais le fumier fait le grain». Mais aussi: «Celui qui a mangé son blé en herbe ne le mangera pas en grain» qui traduit l’idée que l’on ne peut pas tout posséder et qu’il faut savoir choisir.

» Vous pouvez également suivre Figaro Langue française sur Twitter.
» Posez toutes vos questions sur la langue française grâce à notre Forum.
» Retrouvez notre rubrique langue française sur Le Figaro Store.



Retrouvez cet article sur Figaro.fr

Ces expressions coquines que vos grands-parents ont prononcées 
Si vous reconnaissez ces citations, vous êtes un (vrai) philosophe 
Aurez-vous un sans-faute à ce test sur les synonymes et antonymes? 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro