Reconnaître les papillons du jardin : la chronique de la vétérinaire Laetitia Barlerin

Le vulcain

(VANESSA ATALANTA) 5-6 cm Il incarne le dieu du feu par ses ailes rouge vif tachetées de noir. Grand migrateur, il parcourt plusieurs milliers de kilomètres en provenance d'Afrique et d'Europe du Sud pour rejoindre nos contrées au printemps. Il se régale en fin d'été du jus sucré des fruits tombés au sol et abîmés.

Le flambé

(IPHICLIDES PODALIRIUS) 7-9 cm Un des plus grands papillons d'Europe. Son nom fait référence aux « flammes » noires qui ornent ses ailes jaune pâle. Avec sa longue « queue », il ressemble à un cerf-volant qui plane de fleur en fleur, surtout lors des journées ensoleillées.

L'argus bleu

(POLYOMMATUS ICARUS) 2,3-3,3 cm Le mâle arbore des ailes bleu vif et la femelle, plus discrète, est brune avec des taches violettes. Présent partout en France, il butine les fleurs de trèfle, luzerne, lupin et légumineuses. Contre un suc qu'elle sécrète, sa chenille peut vivre en bonne entente avec les fourmis, qui lui apportent protection et abri.

Le paon du jour

(INACHIS IO) 5-6 cm Un chef-d'œuvre de trompe-l'œil pour abuser l'ennemi. Au repos, ses ailes fermées au dessous brun-noir le rendent invisible sur un tronc. Quand il butine, ses ailes déployées sont d'un rouge pourpre, et de grands ocelles colorés (comme le paon !), forment des « yeux » qui effraient les oiseaux.

Le citron

(GONEPTERYX RHAMNI) 5-6 cm Il doit son nom à la couleur jaune citron du mâle. La femelle est plutôt vert d'eau. Roi du camouflage, il ressemble à une feuille quand ses ailes sont fermées. Fait rare pour un papillon, il survit en hiver grâce à un liquide antigel que son corps fabrique. Lorsqu'il est menacé, il simule la mort pour désintéresser son agresseur.

Comment les attirer ?

Gardez un carré d'orties dans votre jardin, où viendront pondre nombre de papillons parmi les plus colorés. Plantez un lilas de Chine (« arbre aux papillons »). Ne tondez qu'une à deux fois par an et laissez s'épanouir une petite prairie fleurie en semant éventuellement des fleurs mellifères. Et renoncez aux pestic...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi