Reconfinement : avec le télétravail, de nombreux Français souffrent du mal de dos

Seulement quelques pas pour retrouver son poste de travail, pas de transports, ni de collègues : avec le reconfinement, Julien Moran, vidéaste de 35 ans, pratique le travail à domicile. Pour lui, comme pour les télétravailleurs, le gain de confort permet d'augmenter de 22 % la productivité. Mais cette sédentarisation excessive a un prix : le mal de dos. Dans son petit appartement parisien, du matin jusqu'au soir, il reste devant un bureau improvisé qui lui sert de poste de montage vidéo. Ainsi, les séances de kinésithérapie sont devenues indispensables. Effectuer une cinquantaine de mouvements tous les jours "Il va falloir accompagner ces personnes, soit dans un meilleur réglage de leur situation de travail, soit dans une meilleure attitude gestuelle pour réduire le risque d'apparition de douleurs", explique Xavier Dufour, kinésithérapeute. L'idée : effectuer au moins une cinquantaine de mouvements tous les jours. Autres recommandations : avoir un ordinateur à la bonne hauteur, de même qu'un siège qui maintienne les lombaires. Néanmoins, pour équiper un poste de travail professionnel, il faut compter entre 12 000 et 15 000 euros.