Reconfinement : la solitude des chauffeurs routiers

C'en est fini de la pause déjeuner entre collègues. Avec le nouveau confinement, les routiers sont contraints de manger seuls dans leur camion. "C'est très bien que les restaurateurs nous préparent des plateaux repas, c'est super sympa, par rapport à la première partie du confinement au mois d'avril où l'on avait rien du tout", témoigne Régis Landrevy, chauffeur routier. "On ne voit personne" Un restaurant au sud de Limoges (Haute-Vienne) a décidé d'ouvrir pour soutenir les chauffeurs routiers. "Ils nous disent 'il faut qu'on aille livrer, par contre on ne s'occupe pas de nous, on ne peut pas s'asseoir, il faut qu'on soit toute la journée dans le camion', certain le vivent très très mal", explique Jesus Lopez, restaurateur. "On est déjà seuls toute la semaine, toute la journée et le soir on ne voit personne", déplore Christopher Pecquerie, chauffeur routier.