Reconfinement : les services publics ne s'interrompront pas

Mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement jusqu'au 1er décembre. Contrairement au premier, les services publics devraient être maintenus au maximum. "Les ministères nous l'assurent et le confirment : les services publics devront fonctionner quasiment normalement. Pas question, donc, de revoir les fameuses files d'attente interminables devant La Poste, ni les centaines de bureaux fermés un peu partout", rapporte le journaliste Julien Bigard, en direct du ministère de l'Économie, à Bercy. Utilisation de visioconférences Cette fois, les écoles resteront ouvertes. Ainsi, les agents qui ont de jeunes enfants n'auront pas à rester chez eux pour les garder. "Ils pourront rester sur le terrain, et partout, que ce soit dans les préfectures, Pole Emploi ou encore les CAF", ajoute le journaliste. Les tribunaux continueront également leur activité : fin mars, ils étaient quasiment déserts, avec des centaines d'audiences reportées. "Cette fois-ci, la justice continuera au maximum normalement avec, parfois, comme ailleurs, l'utilisation de visioconférences", conclut Julien Bigard.