Reconfinement : sentant venir la "menace", les clients se ruent chez le coiffeur

·1 min de lecture

Le souvenir de leur tignasse les fait encore frémir. Pour beaucoup de Français, il est hors de question de revivre un confinement avec les cheveux trop longs ou avec des racines trop apparentes. Alors qu’Emmanuel Macron s’apprête à annoncer mercredi soir une nouvelle série de restrictions sanitaires, la perspective d’un reconfinement en a poussé plus d’un à se ruer vers le salon de coiffure le plus proche.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 28 octobre

"J'ai tout de suite appelé mon coiffeur"

"En mars j’ai été prise de court, comme tout le monde, donc suis restée avec deux ou trois centimètres de racines", raconte Danielle, cliente du salon Franck Provost dans le 8ème arrondissement de Paris. Comme elle, de nombreux clients se sont dépêchés de prendre leurs dispositions à temps, mais en urgence. "Quand j’ai entendu qu’on allait retenir seulement les commerces essentiels, je me suis dit qu’il y avait une menace. J’ai tout de suite appelé mon coiffeur", explique une cliente. Une autre renchérit : "Au pied levé, j’ai regardé sur Internet et j’avais rendez-vous une heure après."

Record de fréquentation dans les salons

Résultat, les réservations du salon ont doublé par rapport à mercredi dernier. Ses 25 coiffeurs sont complètement débordés. "Ça a commencé hier. Malgré les vacances scolaires, on a eu une fréquentation très importante. Ce matin à l’ouverture, c’était de la folie. On a eu beaucoup de monde et nos plannings sont remplis jusqu’...


Lire la suite sur Europe1