Reconfinement : les restaurants tentent de s'adapter

L’Hexagone se retrouve une seconde fois en confinement, depuis vendredi 30 octobre. Déjà durement éprouvés par la crise, les restaurateurs tentent de trouver des solutions alternatives pour s’en sortir. Pierre-Olivier Lenormand, un restaurateur, propose ainsi des plats à emporter. Mais la pilule de la fermeture est dure à digérer : "Cela fait toujours mal au cœur. Nous, notre métier, c’est de servir les gens à table et de leur faire passer un bon moment." Les restaurateurs obligés d’aviser Guillaume Delouche, un cuisinier du restaurant, se révèle aussi très inquiet : "On ne sait pas comment le futur va se dessiner." Il faut dire que cet établissement a déjà perdu 60% de son chiffre d’affaires. La trésorerie a beau être saine, le gérant redoute les fâcheuses conséquences d’une fermeture qui tendrait à s’éterniser. "Le but du restaurant est de faire vivre neuf personnes au quotidien", déclare-t-il.